Accéder au contenu principal

Chambéry Auto Retro 2021

Chambéry Auto Rétro, c’est traditionnellement notre dernier salon visité de l’année et après  2020 bien vide sous tous rapports entre passionnés (balades, salons,…), 2021 signe le retour de bons moments entre amis pour cette fin de saison encore bien particulière malgré tout.

Avant toute chose, nous félicitons les organisateurs et les bénévoles de l’association La Manivelle qui fête cette année ses 50 ans pour avoir maintenu ce salon début décembre malgré le protocole plutôt difficile pour ce genre d’événement. Ces conditions, nous les ressentons dès les premiers mètres avec une augmentation importante de la surface dédiée aux pièces en dépit de l’espace clubs dont beaucoup n’ont malheureusement pas fait le déplacement pour Chambéry Auto Rétro 2021 ce qui a rendu un peu plus triste le hall qui les recevait habituellement.

L’espace pièces doit forcément faire vivre le salon et payer une partie de la location du parc des expositions mais il y a très peu de stands intéressants vendant autre chose que de la ferraille ou des miniatures de fausses collections à prix d’or mais c’est bien la problématique de tous les salons ou bourses d’échanges (photo pour illustrer).

C’est donc la partie pièces/pro qui bénéficiait de cette place supplémentaire et on ne peut pas dire que nous nous sommes  bousculés pendant la visite, que ce soit le samedi ou le dimanche dans les allées. Synonyme d’une fréquentation relativement en baisse.

Certains diront que le mauvais temps du week-end pourrait être responsable de cette perte de visiteurs mais d’autres éditions ont eu lieu sous un temps bien plus hivernal encore et il y avait foule. Même le parking extérieur dédié aux véhicules anciens était bien vide les deux jours. Est-ce les conditions d’accès? La peur des visiteurs? Le manque d’intérêt? Difficile de répondre mais c’est vraiment dommage pour la vie de ce salon.

Il y avait malgré tout quelques beaux spécimens dont les propriétaires ont bravé le froid pour exposer leurs beautés.

Retour à l’intérieur avec le hall réservé en partie au thème du salon, le cinéma et l’automobile. Chaque véhicule était mis dans l’ambiance du film qu’il représentait.

Les youngtimers étaient aussi à l’honneur.

Quelques autos de compétition avec un faible pour cette Lotus dans son état d’origine. Il y en avait pour tous les goûts et les passionnés de toutes les époques de voitures anciennes.

Cette magnifique Matra Djet avec jantes Gotti remporte tous les suffrages de Driveshaft cette année.

Nos amis de Jean Lain Heritage avaient fait le déplacement avec quelques autos. On ne tiendra pas rigueur de la présence de la 456 ni d’automobiles malheureusement un peu anachroniques avec le salon mais ces sportives plutôt récentes attirent aussi le regard des visiteurs et les yeux rêveurs des enfants. C’est aussi une façon de passer le flambeau de l’automobile passion aux futures générations qu’il devient difficile d’accrocher avec l’autophobie imposée.

On préfère largement le Spyder et la Targa sur le Stand de Jean Lain Heritage, versions plus modernes de modèles emblématiques de Porsche. Je suis beaucoup plus dubitatif sur la présence d’une Audi e-tron GT, donc électrique, dans un autre hall. Oui Jean Lain a contribué comme partenaire à cet événement mais dans la collection personnelle j’aurai personnellement plutôt apporté le magnifique Sport quattro bien connu dans la région (voir notre article sur sa restauration) et s’il fallait apporter une auto récente, la dernière RS3 fraîchement livrée aurait fait fureur avec ce duel de 5 cylindres à la place d’un  modèle électrique pas à son aise dans ce type de salon.

Malgré un bilan mitigé dans l’ensemble, on retiendra surtout le plaisir d’être dans un salon familial à taille humaine pour revoir les amis autour d’un bon verre pour discuter de notre belle passion et des futures balades, et forcément de quelques belles autos. Sans critiques mais par simple constatation, avec  les derniers mois,  on se contentera d’un salon pas forcément au niveau des éditions précédentes mais les organisateurs et bénévoles dévoués y sont pour rien. Parions sur une édition 2022 au top.

Photos: Driveshaft.fr….et bonne visite ci-dessous.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :