Accéder au contenu principal

Exposition 40 ans du quattro

Alors ça, c’est 100% Driveshaft! Voici une très belle exposition sur le thème des 40 ans du quattro dans le show-room de la concession Jean Lain Autosport de Chambéry avec 4 modèles mythiques mis à l’honneur en vitrine. Une magnifique initiative pour faire découvrir ou redécouvrir l’histoire de la transmission quattro aux clients.

Présentée pour la première fois au salon de Genève en mars 1980, l’histoire commence par l’Ur-quattro 10V de 200 chevaux par l’intermédiaire du 5 cylindres 2144 cm3  avec turbo KKK type 26 et injection mécanique Bosch K-Jetronic.

Cet exemplaire appartient à la famille Debroux, dont le fils, Cédric, est l’un des deux experts produits de la concession et dont la passion pour la marque est sans frontière.

Avec sa déco Groupe 4, ce quattro de 1981 est l’un des rares quattro à tirettes à câble. La tirette de droite bloque le différentiel central et la tirette gauche le différentiel du train arrière et sont remplacées par un interrupteur à tirette deux crans sur la console centrale par la suite. Ce qui veut dire que seulement 1150 exemplaires sont sortis des chaînes de fabrication avec ces fameuses tirettes à câble. Rare non?

Et derrière elle? Oui vous ne rêvez pas, encore plus rare que rare, un véritable Audi Sport quattro et dans sa livrée bleu Copenhague (21 exemplaires seulement au monde de cette couleur).

Issue de l’obligation de sortir au minimum 200 exemplaires pour une homologation en Groupe B, le Sport quattro est présenté officiellement au salon IAA de Francfort en 1983 histoire de remettre de l’ordre en rallye et de gommer les défauts de l’Ur-quattro.

Son coeur, le 5 cylindres est réduit à 2133 cm3 pour rester sous la barre des 3000 cm3 à cause du facteur 1,4 pour les moteurs turbo en compétition. En restant sous cette fameuse barre, l’auto devait peser moins de 1000 kg en compétition. Impossible de rater son turbo KKK 27 et l’injection est cette fois-ci une Bosch LH-Tronic pour sortir les 306 chevaux démoniaques!

L’Ur-quattro blanc, juste derrière, en ordre chronologique, est arrivé sur le marché en 1985 en gardant la culasse 10V du 2144 cm3 et l’injection Bosch K-Jetronic et turbo KKK type 26. 1985 annonce aussi l’arrivée des feux arrière noirs conçus par Walter Treser, l’aileron peint couleur carrosserie.

Out les aiguilles! L’écran numérique intégre le tableau de bord.

La carrière commerciale de l’Ur-quattro s’est arrêtée après 11 ans et l’apparition de la culasse 20V 2226 cm3, injection Bosch Motronic et turbo KKK K26 pour 220 chevaux entre 1989 et 1991.

Enfin, la dernière de cette exposition n’est autre que le RS2, présenté au salon de Francfort en 1993. L’histoire continue avec un break survitaminé fruit de la collaboration entre Audi et Porsche.

Le 2226 cm3 est équipé d’un turbo KKK K24 pour sortir 315 chevaux. Une belle transition entre l’Ur-quattro et ce break qui fait rêver également plusieurs générations.

Cette exposition sur les 40 ans du quattro se termine donc sur l’un des 2908 exemplaires du RS2 qui lui aussi est à l’origine d’une belle lignée de RS…l’histoire continue.

Nous remercions la concession Audi Jean Lain Autosport de Chambéry pour cette superbe initiative en mettant à l’honneur les mères des 4 roues motrices d’aujourd’hui permettant de faire le lien avec le quattro d’aujourd’hui.
Photos: Driveshaft.fr

Laisser un commentaire