Accéder au contenu principal

Land Rover Defender Lego Technic 42110

Bon, qu’on se le dise tout de suite, nous sommes assez compulsifs et forcément chaque passage au rayon Lego est assez compliqué (voir notre article sur la Fiat 500). Forcément ce qui devait arriver arriva, surtout en ce moment avec les soirées et week-ends confinés et le marketing de la marque bien présent sur les réseaux sociaux. Cette fois-ci, nous nous sommes engagés dans la construction du Land Rover Defender référence 42110 de la gamme Lego Technic.

Un Lego Technic est un set comprenant des pièces mobiles afin de donner un réalisme tout particulier aux voitures, camions, ou autres engins et les engrenages, poulies ou axes donnent la vie aux sets et notre Land Rover ne déroge donc pas à la règle avec les 2573 pièces de cette boîte bien lourde au moment de passer à la caisse (oui oui c’est pour un cadeau madame la caissière…).

Déballage, en quatre étapes plus un sachet pour les très grosses pièces (ailes et jantes), les pneumatiques, une planche d’autocollants et le livre de montage (très gros livre).

Après l’étape 1, vous obtenez ceci: le train arrière. Fin de l’étape 2, le Defender prend forme avec son moteur 6 en ligne et l’intérieur.

Etape 3 ok, la carrosserie est quasiment terminée. On sent déjà la fin du montage approcher après quelques heures à deux et quelques sueurs froides avec les engrenages qui demandent parfois beaucoup de concentration.

Et enfin toutes les pièces sont installées et vous avez devant vous un Defender de 22 cm de haut, 42 cm de long et 20 cm de large. Une belle bête!

Les portières s’ouvrent pour permettre de contempler l’habitacle avec volant fonctionnel mais bizarrement pas dans l’axe malgré les bonnes règles de montage appliquées, le tableau de bord détaillé (enfin selon les critères Lego) et la banquette arrière qui se rabat pour l’accès à la boîte séquentielle 4 rapports. Nous trouvons également un système de transmission à 2 leviers pour les petites et grandes vitesses ainsi qu’un sélecteur de vitesses.

Le capot avant se lève donnant ainsi la vue sur le moteur 6 cylindres en ligne avec les pistons mobiles (malheureusement quand ils le veulent bien). L’engrenage vers le plot rouge permet d’enrouler le treuil.

Le hayon arrière s’ouvre à l’aide de la roue de secours et un système de pêne de porte.

Technic jusqu’aux 4 roues motrices avec 3 différentiels et des suspensions indépendantes sur les deux essieux. Et un treuil fonctionnel avec crabot pour le blocage.

La galerie amovible se compose d’une sacoche sur le côté, un coffre de rangement sur le toit, deux plaques de désensablement et une échelle d’accès. Le petit engrenage sur le toit permet de faire tourner le volant à l’aide de plusieurs poulies.

La carrosserie vert olive, gris et noir se confond dans la nature.

Mais qui est donc au volant? Il s’agit de notre Sir Dédé, noble marmotte siffleuse issue du château de la Marmoutière utilisant le Land Rover Defender sur ses propres terres.

Le Defender est le véhicule parfait en cette saison.

Après son essai, Sir Dédé tire sa conclusion: un très beau set Lego Technic dont la construction apporte son lot de connaissances sur la technologie d’un modèle 4 roues motrices (oui surtout que ce n’est pas lui qui a réalisé le montage, sacré Dédé…) avec cependant quelques problèmes rencontrés lors du fonctionnement. Les pistons du moteur ne bougent pas toujours, la boîte de vitesses n’engage pas toujours les engrenages et la direction n’est pas dans l’axe. Pas de quoi entacher le plaisir du montage mais ça reste malgré tout dommage sur un set Technic sachant que nous avions déjà rencontré quelques problèmes similaires au montage de la Porsche 911 RSR 42096. Photos: Driveshaft.fr

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :