Accéder au contenu principal

Lyon 2022 – L’armada Porsche

 

Un salon, c’est aussi fait pour faire rêver, petits et grands, à une époque où l’automobile est vue par certains comme le point noir de la Terre. Faire rêver, certains constructeurs ont oublié ce que cela veut dire mais Porsche, par l’intermédiaire dees Centres Porsche Lyon du groupe Sonauto, avait tout fait au salon de l’automobile de Lyon 2022 pour les passionnés de la marque.

C’est une véritable armada que les 65000 visiteurs du salon de Lyon ont pu voir dans les allées des différents halls. Pou notre part, nous avons débuté la visite par spéciale 911 retraçant les différentes générations, 8 au total.

Séparée par les évolutions moteurs, la première zone était réservée aux modèles aircooled de la 911 type F (1963-1973). Moteur de 1991 à 2687 cm3, de 130 à 210 chevaux, de 174 à 255 Nm, de 210 à déjà 240 km/h pour l’époque et de 9.1 à 6.3 s pour le 0 à 100 km/h (chiffres indiqués sans la 912 qui était un flat 4). Le point d’orgue de la F fut la version Carrera RS 2.7. Production totale 111.995 exemplaires.

La G (1973-1989). Moteur de 2687 à 3299 cm3, de 150 à 300 chevaux avec l’arrivée du turbo, de 235 à 412 Nm de couple, de 9.1 à 5.2s 0 à 100 km/h et de 210 à 260 km/h. La version Turbo 3.3 était le point d’orgue de la G. Production totale: 198.496 exemplaires.

La 964 (1989-1994), cella que je préfère aujourd’hui dans les classiques. Ici présentée sous la forme d’une rare Speedster. Moteur de 3600 cm3, de 250 à 360 chevaux, couple de 310 à 520 Nm, 0 à 100 km/h de 6.6 à 4.8s, vitesse maximum de 256 à 280 Nm. Le modèle au-dessus de tout était la Turbo 3.6. Production totale de seulement 63.762 exemplaires.

Et la 993 (1994-1998), la dernière aircooled, celle qui représente la dernière avant la rupture, qui a fait couler de l’encre. Nous sommes en plus face à la version Turbo. Moteur de 3600 à 3746 cm3, de 272 à 450 chevaux, de 330 à 585 Nm, de 6.6 à 4.1s, de 265 à 300 km/h et la version ultime était la GT2. Production totale de 68.881 exemplaires.

On change de zone, et c’est une chose bien vue pour la mise en place, avec les fameuses watercooled, refroidissement par eau et celle qui a clivé à l’époque. La 996 (1997-2005). Moteur de 3387 à 3600 cm3, couple de 350 à 640 Nm, de 300 à 483 chevaux, de 6.0 à 4.1s et de 275 à 319 km/h. La version ultime était la GT2 appelé comme pour beaucoup de modèles ultra sportif la « faiseuse de veuve ». Au salon, nous avions la version GT3 et sa décoration spécifique. Production totale 175.262 exemplaires.

Celle qui est revenue aux phares traditionnels: la type 997 (2004-2012) produite à 213.004 exemplaires avec la GT2 RS en version ultime. Moteur de 3596 à 3800 cm3, de 325 à 620 chevaux, de 370 à 700 Nm et une top speed de 280 à 330 km/h.Nous avions devant nous une rare Sport Classic limitée à 250 exemplaires dans le monde.

La 991 (2011-2019) produite à 233.540 exemplaires, de 2981 à 4000 cm3, de 287 à 340 km/h, de 390 à 750 Nm et de 350 à 700 chevaux avec la GT2 RS en version ultime. C’est aussi la génération qui permet de passer la barre du millon d’exemplaires.

Et enfin la 992 depuis 2019 avec la version Targa 4S Heritage pour représenter la phase 1.

Nous trouvions une boutique sur cet espace avec la très connue 992 phase 2 GT3 aux couleurs de Sonauto.

Grosse armada de Porsche dans le hall occasion avec une exposition au cordeau. Tous les modèles étaient representés et vous pouviez les acheter sur place.

Quelques modèles GT3 et GT3 RS.

Et des configurations rares et exceptionnelles même sur des SUV connus pour être souvent sobres.

Et bien entendu la marque exposait dans le hall véhicules neufs avec la Porsche 959 au centre (voir notre article Porsche 959 du rallye des Pharaons).

Celle qui attirait tous les regards, la Carrera 4 GTS en bleu Requin.

En détail.

Elle en aurait presque occulté les autres modèles Porsche visibles sur ce stand. Mais heureusement toutes les photos ci-dessous vous permettront de vous rattraper. Photos: Driveshaft.fr

Catégories

Visites

Étiquettes

, , , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :