Accéder au contenu principal

Motor Sportive Day, un événement pour la bonne cause

C’est une invitation par le terminal Audi Jean Lain d’Annecy qui m’a fait découvrir le Motor Sportive Day en Savoie il y a déjà quelques années et depuis nous en sommes devenus accros.

Déjà par sa situation géographique, le Motor Sportive Day, ou MSD pour les intimes, a quelque chose de particulier. Bien loin de la piste d’aéroport ou du parking de supermarché, cet événement se déroule en station montagnarde, à Montchavin-les Coches sur la commune de la Plagne entre 1250 et 1450 m d’altitude, une sorte de week-end au vert avec « quelques copains » pour schématiser grossièrement.

Quelques copains? c’est 150 bénévoles pour recevoir plus de 60 équipages en plus des exposants et sponsors autour de la passion de l’automobile et surtout le partage pour une bonne cause. En effet, celle défendue touche l’ensemble de la population, le but du MSD est de réaliser des baptêmes payant dont l’ensemble des bénéfices sont reversés à l’association ODP, l’Oeuvre des Pupilles, à but non lucratif assurant la protection matérielle et morale des orphelins et des familles de sapeurs-pompiers décédés en service commandé ou non. C’est bon le décor est planté? Alors voici comment se déroule cet événement qui va fêter cette année sa dixième édition.

Le week-end débute toujours le vendredi après-midi dans la commune d’Aime, dans la vallée, par une première exposition de quelques véhicules dans le village pour permettre aux premiers arrivants une petite pause sur la route et fêter les retrouvailles, bien souvent après une année sans se revoir pour la plupart. Pas de stress, chacun est libre d’arriver ainsi comme il le souhaite.

Direction les Coches pour prendre possession de son appartement, vue sur la montagne, avant un premier repas prit avec les premiers arrivés.

Mais déjà, la station se métamorphose, terminé le petit coin tranquille pour un week-end en amoureux, ça peut servir néanmoins de prétexte « oh tu as vu ce qu’il y a ce week-end là où je t’ai réservé un super moment de détente? comme par hasard », je vous dis ça…, après si vous êtes plutôt voiture électrique et pratique du vélo pour supplanter la voiture, oubliez vous allez attraper des boutons, il parait que c’est pas bon pour votre santé. Nous en tout cas, nous on aime ça, cette ambiance, et nous voulons que ça dure pour des siècles et des siècles, Amen!

Des difficultés pour se lever le matin pour partir au boulot? C’est la bonne cure pour vous, pas besoin de réveil et puis si vous vous oubliez, un bon flat 6 qui démarre sous votre fenêtre vous aidera à ouvrir les yeux. Le samedi matin est réservé à une seconde exposition, rapide, des autos avant la distribution des road-books et le départ pour un road-trip dans la région.

La formule a grandement évolué depuis 2019 avec la disparition du convoi de l’ensemble des autos et les motards pour nous servir de guide. Trop compliqué à gérer pour les organisateurs et les participants puisque se suivre les uns derrière les autres avec juste comme but d’aller au point de rendez-vous n’était pas aussi simple qu’il n’y paraît sans être vraiment impliqué dans la balade. La nouvelle formule change vraiment la journée de détente et mise en bouche du dimanche. Nous avions l’obligation d’être au restaurant du midi à l’aide du road-book qui nous était transmis lorsque nous le souhaitions: démarre ton auto et c’est parti mais attention, pas de course, ce n’était pas le but, il y a un temps de référence plutôt « road-légal » dont seule la personne qui distribuait les sésames était au courant. Notre heure de départ était indiquée sur le road-book, nous avions un point intermédiaire sur lequel nous devions faire signer ce dernier et quelques questions sur le thème de notre parcours (la route des fromages en passant par Beaufort l’année dernière) et enfin notre heure d’arrivée attestait de la fin du trajet et du temps établi à la minute. Si nous étions en-dessous du temps, l’équipage ne pouvait pas prétendre au cadeau: les trois meilleurs temps les plus proches de celui de référence se voyaient offrir un baptême de l’air au-dessus de la région. Vraiment cool et très intéressant de se battre sur ce challenge, cette « carotte » à la fin calme le esprits et apporte un peu de piment au road-trip du Motor Sportive Day réservé aux participants et sponsors.

La fin d’après-midi est réservée à la dernière exposition des véhicules et le préparatif de ces derniers (plein d’essence, nettoyage) dans la vallée, vers Bourg-Saint-Maurice. Cela attire forcément beaucoup de monde et chacun approche la voiture de ses rêves et peut ainsi organiser son baptême du dimanche.

Mais avant cela, c’est la soirée réservée aux exposants, bénévoles et sponsors…

Bien souvent, la problèmatique du rêveil matinal ne se pose pas non plus le dimanche matin afin d’être à l’heure au briefing obligatoire avant d’attaquer les rotations.

Il y a deux choix qui s’offrent aux visiteurs sur la même route: 30 euros le baptême en passager du premier véhicule qui se présente, sans laisser le libre choix ou bien 60 euros en donnant le numéro du véhicule souhaité et profiter de son rêve sur la route fermée et protégée par des commissaires pour l’occasion.

Pour vous montrer à quoi ressemble la fameuse route, voici une descente avec Loris et son fameux TT RS mk3 Audi sport Performance Parts avec Mylène en passagère.

Et la remontée avec un autre Suisse, Patrick dans sa KTM X-Bow. Après l’acquittement de votre sésame, 30 ou 60 euros, votre montée d’adrénaline se réalise ainsi: une descente des Coches à Montchavin et la remontée de Montchavin jusqu’aux Coches.

Beaucoup de monde et de très belles autos pour de magnifiques baptêmes et le sourire des personnes revenant de la boucle avec parfois quelques surprises lors de baptêmes non choisis en dit long.

L’expérience dans une auto sportive ne s’arrête pas à Ferrari Porsche ou Mc Laren et parfois vous ne tombez pas forcément sur une marque de rêve mais ce n’est pas pour autant que vous n’aurez aucune sensation, bien au contraire même, le plaisir ne s’arrête pas au blason.

En 2019, ce sont 299 baptêmes qui auront été réalisés avec plus de 9500 euros récoltés pour l’association. Bravo les pilotes car c’est en augmentation par rapport aux années précédentes.

La prochaine édition devrait avoir lieu les 27 et 28 juin (baptêmes exclusivement le dimanche). En cas d’évolution, on vous informera de la date de toute façon.

Quoi qu’il arrive, nous serons à la 10ième édition du Motor Sportive Day pour encore un super week-end avec les amis.

Un grand merci au chef d’orchestre, Nicolas Richel ainsi que tous les bénévoles de nous permettre de nous exprimer en faisant rêves les visiteurs, et surtout pour une bonne cause.
Pour voir toutes nos photos, voici le lien de 2017, le lien de 2018 et le lien de 2019.
Photos: Driveshaft.fr

Laisser un commentaire