Accéder au contenu principal

Notre vie d’auto-confinés

Et sinon vous allez bien pendant ce confinement? Nous, tout va bien, c’est pourquoi, afin de vous aider à passer ce mauvais moment dans notre vie, j’ai décidé de vous montrer à quoi ressemble une journée type d’un passionné de bagnole, pas du tout mais alors pas du tout en manque, après ces quelques jours de confinement, afin de rassurer tous nos amis et nos proches. Le matin, tout commence par un réveil au son d’un V6 biturbo, j’alterne aussi avec le flat 6. J’ai  tenté avec un mazout mais Mylène gueulait un peu à cause de l’odeur dans la chambre et comme on n’a plus de masque…

Après direction le canapé pour de la belle lecture en compagnie de Petit Loulou.

Heureusement la bibliothèque auto est bien remplie, ça occupe mais forcément…quand on sort des livres sur le Nürburgring, ça nous rappelle nos derniers road-trips et tours de la Nordschleife, on est à deux doigts de la dépression.

Heureusement il est l’heure de manger, un bon BBQ de compét’.

Après mangé, ce n’est pas la forme, un rien me fait penser à nos road-trips….tasse, t-shirt, bizarrement j’ai des hallucinations…la lecture du matin nous joue des tours.

Alors on sort la caisse à outils pour préparer nos sorties, faudrait pas non plus que la voiture ne soit pas prête le jour J.

On sort toutes les autos du garage, hors de question de les laisser à l’abandon. Par contre à cause du confinement, j’ai dû prendre du ventre, je ne rentre plus dedans.

Il ne faudrait pas perdre en réflexes de pilotage, une partie sur le simulateur « in real life » muscle les bras et dérouille les genoux. Super important pour sa santé mentale de garder les bons réflexes.

Flûte, je me suis loupé dans la trajectoire, je sors la Honda de l’abri de jardin le temps de quitter l’échappatoire. Faut entretenir la piste et ses abords pour les 10 000 tours de la terrasse et 24 Heures des Lilas.

Arrêt au stand bien mérité, une petite pause avec toutes ces émotions est bien plus que nécessaire et puis le temps passe à une vitesse, pfiouuuu, on ne voit vraiment pas les jours et les semaines passer.

Repos bien mérité? Non je simule la conduite d’une baignoire sur roues (je ne vise personne) et je travaille mes trajectoires pendant ma sieste.

Après une journée bien remplie, rien ne vaut une soirée mousse. Boire ou conduite, il faut choisir….m’en fous de toute façon en ce moment on ne conduit pas.

L’heure du dodo, le sommeil est bénéfique pour la santé mentale, c’est un élément à ne pas oublier pendant le confinement sous peine de finir avec un pète au casque. Mais avant, une petit lecture reste le meilleur moyen de ne pas s’avachir devant la TV.

Et c’est reparti pour un tour.
Photos: Driveshaft, où tout le monde va très bien je vous rassure (enfin presque bien).

Catégories

Divers

Étiquettes

,

One thought on “Notre vie d’auto-confinés Laisser un commentaire

Laisser un commentaire